Protection de condensateur sur base hertzienne

 

Généralités

En cas de court circuit d’enroulements dans les condensateurs la possibilité existe, que les boîtiers des condensateurs s’épuisent et se déchirent par la formation de gaz. Dans ce cas le liquide d’imprégnation appliquée fuite à travers les boîtiers endommagés.
Dans des couplages de la télécommande centralisée de 36 – 110 kV et / ou des circuits absorbants les liquides appliqués dans le passé contenaient des PCB. Ces liquides avaient l’avantage pratique de ne pas avoir de point inflammable et de ce fait éviter un évasement du défaut. Du fait que qu’il y a des risques inévitables en cas de défaut et pour des raisons d’environnements depuis plusieurs années les condensateurs sont fabriqués avec des matières sans PCB ( Biphènylène surchlor) mais avec des liquides d’imprégnations contenant des silicones, qui néanmoins ont le désavantage d’avoir un point inflammable bas. De ce faite ces liquides sont relativement facilement inflammables et par déclenchement de l’installation pas auto extensible. Pour ces raisons, il est significatif d’équiper si bien des installations anciennes que des nouvelles avec une protection de condensateur qui en cas de défaut donne la possibilité d’avoir un déclenchement rapide et de ce faite limité les dégâts de l’installation.

 

Principe

La surveillance des condensateurs est basée sur le principe de la comparaison des condensateurs par la construction d’un circuit en pont des bloques des condensateurs sudivisés et la surveillance de la dissymétrie. La transmission des valeurs de mesures est réalisée sur base hertzienne. Par son poids réduit et sa dimension favorable le montage peut être réalisé sur les bornes de raccordements des condensateurs. L’alimentation de l’émetteur est assurée par un transformateur de courant de passage, qui se monté sur le jeu de barre.